PÉTITIONS


Cet "appel à responsabilité morale individuelle" lancé par le Père Pierre Vignon au Cardinal Barbarin – en relation avec l’affaire Preynat devenue l’affaire Barbarin – doit contribuer à faire adopter – une fois pour toutes – par l’Eglise la « tolérance zéro » en lieu et place de la « loi du silence » dans les affaires de pédophilie au sein de l’Eglise.
Afin de lui donner plus de poids, la présente supplique se présente, elle aussi, sous la forme d'une "pétition", que j’ai signée des deux mains et qui a déjà été partagée plus de 110.400 fois.

« De bonnes âmes, inconscientes de la gravité du problème ou dans le déni, trouvent que l'opinion publique s'acharne et la traitent trop facilement de diabolique alors qu'ils ne voient pas, ou ne veulent pas voir, devant quels fourneaux le diable se trouve exactement. » (Père Pierre Vignon, mise à jour - du 4/4/2019 - de sa lettre ouverte au Cardinal Barbarin)

Retour

Quant à la pétition classique pour la réhabilitation de Pierre Vignon dans ses fonctions de juge ecclésiastique, elle a déjà été partagée plus de 74.200 fois.

Retour

Dans une lettre ouverte soutenue par plus de 100.000 signataires, un petit prêtre du Vercors dit à son cardinal: «partez!». À propos, a-t-il des soutiens dans l’Église? «J’ai le soutien du peuple. Mais dans l’Église, aucun!» (Alain Rebetez, 24heures.ch, 30/8/2018) - "Mais dans l’Église, aucun" : désinvolture tous azimuts !

Retour

Pédophilie: un curé du Vercors relance l'affaire Barbarin (La dernière heure, 22/8/2018)

Retour

Pédophilie : Pierre Vignon, le prêtre lanceur d’alerte, sanctionné par sa hiérarchie (Bernadette Sauvaget, lenversdudécor, 1/11/2018)

Retour

exemple

Contact